Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > Aïda, un opéra collaboratif

Aïda, un opéra collaboratif

Publié le 2 mars 2017 par Pauline BERTRAND
Les lycéens et les décors de l'opéra Aïda © D.R Les lycéens et les décors de l'opéra Aïda

Les années se suivent pour la Fabrique Opéra. Les 17, 18 et 19 mars auront lieu au Zénith trois représentations d’'Aïda, opéra en quatre actes de Giuseppe Verdi.

La Fabrique Opéra repose sur un concept, celui de redynamiser l’image de l’opéra, et de le rajeunir. Les tarifs proposés pour assister aux représentations sont donc moins chers qu’un opéra classique. Les textes chantés sont, très souvent, en français, afin de permettre un meilleur accès la compréhension de l’histoire racontée. Cette fois-ci, le chef-d’œuvre Aïda sera chanté en italien.

Les lycéens de Gaudier-Brzeska mobilisés
Quinze lycées de notre région Centre-Val de Loire ont participé activement à la préparation de l’opéra. Costumes, maquillage, coiffure, communication, décors… Le lycée Gaudier Brzeska a été le premier lycée à s’impliquer, avec ses élèves, dans cette aventure. Depuis trois ans, les élèves fabriquent les décors : Carmen , La flûte enchantée , et aujourd’hui Aïda .

40 élèves de seconde et 1ère professionnelle en menuiserie ont créé le décor et le réalisent. Clément Joubert, directeur artistique, nous raconte : « Depuis trois ans, l’équipe pédagogique de ce lycée est très réceptive à nos projets d’opéras collaboratifs. Avant de commencer ce travail collectif, nous opérons une lecture commentée du texte de l’opéra, avec les élèves. Ces derniers sont, à chaque fois, un peu réticents. Notre objectif est que les élèves puissent dépasser leurs a priori et de démontrer que l’opéra n’est pas seulement accessible à un nombre restreint de personnes ».

Pendant un an, les élèves ont donc entièrement façonné le décor. « C’était magnifique de voir à quel point, au fur et à mesure, les lycéens devenaient force de proposition. Le retour le plus fréquent est, à chaque fois, le développement de leur autonomie autour du projet » poursuit Clément Joubert. « C’est en cela que cet opéra collaboratif est fructueux pour nous aussi. Nous en apprenons beaucoup et la relation qui se tisse entre les élèves, les professeurs, les artistes et toute l’équipe de la Fabrique Opéra, devient vraiment belle et sacrée. Les lycéens sont toujours charmés par l’ambiance, les coulisses… le bilan est, depuis 3 ans, toujours très positif ».

Des échanges avec les artistes seront proposés aux élèves lors de la répétition générale du mardi 14 mars, commentée par Clément Joubert.

Aïda
Vendredi 17 mars à 20h, samedi 18 mars à 20h et dimanche 19 mars à 16h.
Pour réserver en ligne vos places, rendez-vous sur le site lafabriqueoperavaldeloire.com
Sinon, veuillez appeler au 06 38 42 14 52 (chéquiers CLARC acceptés)

Haut de page
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
eZ publish © Inovagora