Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > La médiation au coeur de la ville

La médiation au coeur de la ville

Publié le 29 août 2017
Plaine du Pont Bordeau © Ville de Saint-Jean de Braye Plaine du Pont Bordeau

Depuis le 21 août, trois médiateurs recrutés dans l’été assurent des missions de prévention et d’accompagnement du public à travers la ville.

 

Vanessa Baudat-Slimani Vanessa Baudat-Slimani

Vanessa Baudat, adjointe au maire déléguée à l’éducation, la prévention et à la sécurité

Quel constat pour quelles volontés ?
« Il y a une fragilité sur certaines zones, notamment au Pont-Bordeau.
Il y a aussi une absence, depuis quelques années, d’éducateurs spécialisés : plus personne n’est en contact direct avec la population. Nous avons souhaité mettre en place une présence institutionnelle sur le quartier du Pont-Bordeau, mais aussi sur d’autres quartiers. Nous voulions ainsi favoriser le contact entre les bailleurs, les centres sociaux et les associations, pour créer du lien entre les acteurs du territoire. L’objectif, par ces présences, est de renforcer le sentiment de sécurité chez les habitants de Saint-Jean de Braye. »

Comment les médiateurs se positionnent-ils ?
« Il s’agit vraiment d’un rôle de médiation. Les médiateurs ne se positionnent pas en lieu et place de la Police Municipale. C’est un autre maillon, un autre échelon d’intervention. Ils seront en lien avec les centres sociaux, les bailleurs et les services municipaux. »

Ils travaillent en binôme et interviennent en priorité sur le quartier du Pont-Bordeau, puis le quartier du Centre-Ville et au niveau des abords des établissements scolaires, de 16h à 23h, et ce tous les jours de la semaine, y compris week-ends et jours fériés.

Leurs missions sont

  • d’assurer une présence préventive et de lutter contre le sentiment d’insécurité sur les lieux où la sécurité publique peut être mise en difficulté ;
  • de renforcer le lien social entre les usagers et les institutions, mais aussi entre les usagers eux-mêmes par leurs actions de médiation ;
  • d’instaurer des passerelles et des relais entre le public (enfants, jeunes, adultes…) et les actions locales (dispositifs adaptés, associations…), en recueillant et en relayant ses demandes.

Pour cela, la ville a mis en place avec le Service Prévention Médiation et Réussite d’Orléans une convention opérationnelle et financière : si les trois médiateurs sont hiérarchiquement rattachés à la ville de Saint-Jean de Braye, ils bénéficient de l’expertise et de l’encadrement de la ville d’Orléans, qui, elle aussi, a des médiateurs déployés sur les quartiers des Blossières, de l’Argonne et de La Source.

Haut de page
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
eZ publish © Inovagora