Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > Présentation des vœux du maire aux entreprises et aux associations

Présentation des vœux du maire aux entreprises et aux associations

Publié le 9 janvier 2018
voeux du maire 2018 © Ville de Saint-Jean de Braye vœux du maire 2018

Retrouvez l'intervention de David THIBERGE, Maire de Saint-Jean de Braye, lors de la Cérémonie des vœux aux entreprises et associations du 8 janvier 2018.

Mesdames et messieurs,

Mes chers amis,

 

Le conseil municipal et moi-même sommes très heureux de vous retrouver pour notre traditionnelle cérémonie des vœux une belle l’occasion pour, ensemble, évoquer l'année passée et tracer les lignes des années futures.

C'est aussi un vrai moment de plaisir. Merci de votre présence nombreuse.

Construire le projet d’une ville, d'une communauté, cela doit se faire avec tous les acteurs. Vous vivez à Saint-Jean de Braye, y travaillez, y entreprenez, y pratiquez des activités. Vous vous y investissez. Nos projets s’inscrivent tout naturellement dans la continuité de l’histoire de notre commune et de nos histoires multiples.

Construire un projet, c’est faire naître une idée, un sentiment, c'est faire appel à la mémoire, à l’émotion, c'est satisfaire un besoin. C’est mettre en mouvement ce qui fait notre quotidien, c’est donner naissance, métamorphoser, animer, mettre en lumière dans l’immense champ de la vie. Vaste et beau programme que porte une équipe municipale dévouée, impliquée, et disponible ! Merci à vous, mes chers collègues.

2017 aura été une année riche alors je n'évoquerai que quelques points saillants au risque, sinon de vous lasser. Cette année 2017 a été marquée par les projets que nous avons voulus pour la jeune génération de Saint-Jean de Braye, notre avenir.

Crèche Château Foucher. Six mois de travaux pour qu’à l’entrée de l’été, les bambins s’installent à nouveau dans un lieu rénové, accueillant et coloré où les conditions d’accueil de leurs parents et de travail des personnels se sont améliorées et dans lequel la performance énergétique a été repensée.

Surprise à l’école Jean-Zay ! Il n'y a pas de fondations aux bâtiments. Je revois la stupéfaction des élus et des agents après une visite sur site. Les travaux seront beaucoup plus importants que prévus : près de 6M € et plusieurs tranches de travaux sur deux années scolaires seront nécessaires pour que les deux bâtiments soient entièrement restructurés à la rentrée de septembre 2019

Le dojo Jean Zay a été totalement reconstruit à proximité de l’ancien site avec l’ajout d’une zone de motricité pour les activités des maternelles du futur groupe scolaire Jean Zay. Ce dojo, qui tel le phénix renaît de ses cendres, a été inauguré avec une très belle prestation de la SMOC karaté et en présence d'Hélène Mouchard-Zay, fille de Jean Zay, à qui Saint-Jean de Braye témoigne de sa fidélité.

L’Embrayage, fut un beau moment culturel, populaire et festif. La météo n’a pas daigné nous accompagner mais aux premiers rayons de soleil, le public était au rendez-vous. Un grand nombre d’abraysiens de tous âges, ont préparé, avec les services municipaux motivés, ces deux journées, une belle réussite dans le partage et le plaisir.

2017, c’est aussi, et j'en suis aussi très heureux, l’année qui a vu, sur les terres de la Godde, un agriculteur bio s’installer.

Maintien et développement de l'agriculture, augmentation de la surface agricole lors de la révision générale de notre PLU, promotion des circuits courts font partie des engagements que nous avions pris. L’agriculture périurbaine doit être préservée dans toute l’agglomération. Volet essentiel de l’économie et de l'équilibre de nos territoires, l’agriculture ne doit pas être le parent pauvre du développement mais, au contraire, un atout. Alors, bienvenue à Julien Ricci, premier agriculteur biologique installé sur les terres de la ville.

Saint-Jean de Braye vit aussi à l’échelle de son agglomération. 2017 aura été marquée par la création de la métropole. Cette transformation a beaucoup mobilisé l’énergie des élus et des services de la ville en 2016 et 2017.

Ce fut le résultat d’un long processus qui doit beaucoup à la volonté des élus, et surtout de quelques-uns, de travailler ensemble dans une équipe plus rassemblée à un moment où il y a de nombreux défis à relever et des ambitions à construire, dans l’intérêt commun et la solidarité entre les communes.

Notre projet métropolitain est enthousiasmant et va pouvoir guider le développement de notre territoire durant la prochaine décennie.

Très immédiatement, le transfert des compétences voirie, trottoirs, éclairage public, espaces verts (hormis les parcs et jardins), eau potable s'accompagne de la création de pôles territoriaux pour garder l'efficacité, la proximité, la qualité et la rapidité d’action. Le pôle territorial de l'Est orléanais regroupe les 8 communes : Boigny-sur-Bionne, Bou, Chécy, Combleux, Mardié, Marigny-les-Usages, Saint-Jean de Braye et Semoy.

Mais le plus important en 2017, c'est que les acteurs de la vie abraysienne aient pu continuer leur action du quotidien, dans nos écoles, dans nos équipements sportifs, dans nos salles spécialisées. La SMOC a dépassé les 5000 adhérents, l'école de musique d'Art Musique et Loisirs a élargi son périmètre en accueillant les élèves de Marigny-les-Usages et de Boigny-sur Bionne, il se fait dans nos écoles un travail formidable, l'ASCA se porte bien, les nombreuses entreprises continuent à se battre dans un environnement très concurrentiel et le développement de certaines fait plaisir à voir.

La ville vit et vibre et plutôt pas trop mal et cela est fondamental car les problèmes que connaît notre société demeurent. Les questions de logement, d'emplois, de pauvreté, d'accueil des réfugiés, de l'individualisme, de civilité et de sécurité marquent aussi la vie communale.

Alors, 2018 !

2018 sera également marquée par notre engagement fort pour la jeunesse.

Favoriser et valoriser la participation des jeunes, leur proposer un passeport culturel, donner un coup de pouce aux initiatives, créer des liens plus étroits avec les collègues et les lycées, mener des actions pour ceux qui ont des difficultés d’insertion professionnelle sont autant d'actions du plan pluriannuel de développement d’actions pour la jeunesse dans la ville.

La liste des travaux prévus est trop longue pour que je sois exhaustif. Citons seulement les cours des écoles maternelles Gallouëdec et Paul Langevin entièrement rénovées, le plateau sportif de l’école Jacques Prévert sera d’une part refait et d’autre part clôturé afin de permettre un accès libre hors des temps scolaires.

Un plan informatique pluriannuel va débuter et s’étaler sur cinq années pour l’apport du numérique dans les salles de classe des écoles de la ville.

Actuellement en travaux, le pôle d’économie sociale et solidaire du Pont Bordeau accueillera les premières entreprises solidaires et le Repair Café dès le premier trimestre 2018.

En matière sportive, le déménagement et l'agrandissement du cirque Gruss va se concrétiser tout comme l’extension du stand de tir de Villeserin, tandis que rue de la République, d’anciens vestiaires seront réhabilités en club house, espace de convivialité pour les associations sportives.

La ville et la métropole réaliseront les travaux de requalification de voirie rue de Charbonnière, entre la rue Edouard Branly et la rue Robert Desnos. Des travaux de sécurisation de la circulation seront réalisés rue de Frédeville, entre la rue de la Bissonnerie et la rue du Moulin Pinault. En centre-ville, les travaux de requalification des espaces publics rue Danton, rue Jean Zay, Place de la Planche de Pierre seront lancés.

Notre projet urbain est basé sur l'équilibre entre les constructions et les espaces verts et naturels. Saint-Jean de Braye est une ville verte et souhaite le rester.

Alors en 2018, nous allons rénover le parc Armenault, agrandir celui des Longues Allées et poursuivre Miramion.

Le parc des Longues Allées sera étendu, sur environ 4 ha, du côté de la rue Malvoisine. 2018 sera l’année de préparation de cette extension, en concertation avec les abraysiens qui le souhaitent au sein d'un atelier de travail urbain spécifique sur le parc des Longues Allées.

A l’heure où l’écoquartier du Hameau accueille progressivement de nouveaux habitants, il était important d’ouvrir le centre de la ville et son nouveau quartier vers ce magnifique espace des Longues Allées-Malvoisine, un lieu très fréquenté par les familles, animé tout au long de l’année par les expositions au château, les spectacles pour le jeune public, la fête du jeu, les foulées abraysiennes et l’été par la Guinguette.

A Miramion, le réaménagement des dépendances se prépare et ce sera début 2019 que les travaux pourront débuter pour un accueil des associations SHOL, l’Abeille abraysienne, la Pomone, le CNC.

La Métropole réalisera un bassin de rétention des eaux pluviales sous l’esplanade de la salle des fêtes, puis l’esplanade sera rénovée et végétalisée par la ville.

Enfin, l’année 2018 verra l'ouverture de la maison de santé. L’an dernier, je vous ai longuement parlé de la santé, compétence dont nous nous sommes saisis, tant les enjeux en la matière sont importants. Les travaux ont débuté en juillet et c’est au cours du printemps de cette année que près de 25 professionnels de santé y exerceront. La proximité avec le Centre communal d’action sociale qui déménagera favorisera la mise en œuvre de notre plan communal de santé.

Voilà résumée en quelques mots l'ambition portée par l'équipe municipale pour 2018. Loin de se résumer à des réalisations palpables telles que des constructions ou des jardins, elle vise à créer de nouvelles solidarités, à lutter contre l’individualisme et à faire que les relations entre les femmes et les hommes s’intensifient. A faire de notre ville une ville où il fait bon vivre, tant sur le plan social que sur le plan environnemental, Saint-Jean de Braye une « Ville durable », une ville qui préserve son environnement et prépare l'avenir pour les générations futures.

C’est ainsi que le projet « Ville jardin- Ville durable » que nous avons mis en œuvre au cours du précédent mandat deviendra le projet « Saint-Jean de Braye ville en transition ».

Imaginons le double défi que représentent le pic pétrolier avec la fin des énergies fossiles et le dérèglement climatique ! C'est vertigineux. Alors on peux s’asseoir, croiser les bras et attendre. Mais on peut aussi se relever les manches et construire le changement. C'est bien évidemment ce que l'on veut faire.

Une ville en transition c'est en fait une vision de l’avenir résolument optimiste. Les crises que nous et nos enfants allons devoir affronter doivent être vues comme des occasions de changer radicalement la société actuelle.

Une ville en transition c'est un mouvement qui concerne chacun de nous, la communauté dans son ensemble car c'est elle qui doit porter le changement

c'est enfin un mouvement pour tenter de traduire le désespoir ou le déni souvent consécutif à la découverte du pic pétrolier et de notre dépendance au pétrole, en action concrète pour construire la résilience, la capacité à renaître après une crise majeure.

« Saint-Jean de Braye, ville jardin, ville durable » a permis de concrétiser de nombreuses actions : soutien au mouvement associatif, écoquartiers et innovation autour de l’habitat, économie sociale et solidaire, plan énergétique pour les bâtiments publics, démarche 0 pesticide… La participation citoyenne est nécessaire pour aller encore plus loin.

C’est un véritable enjeu démocratique, notre ville doit évoluer avec ses habitants et ses acteurs pour porter le changement face aux défis à relever pour la planète et faire de Saint-Jean de Braye une ville en transition. Le 26 janvier en soirée, nous vous proposerons de venir partager vos idées, vos expériences, présenter vos initiatives.

Imaginons Saint-Jean de Braye dans la métropole orléanaise dans 30 ans sans gaspillage, sans émission de gaz à effets de serre, presque autonome sur le plan alimentaire, une flotte de bus toute électrique, producteur d'énergie renouvelable, solidaire au quotidien… Lançons-nous dans l’aventure avec enthousiasme et mettons toute notre énergie à la réussite de ce projet.

Je souhaite à chacune et à chacun une très, très belle année 2018.

 

Retrouvez la vidéo présentée lors de cette soirée

 

Vues aériennes et montage (c) Lucas Dal Cortivo

Haut de page
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
eZ publish © Inovagora