Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > Publicités extérieures : un nouveau règlement en préparation

Publicités extérieures : un nouveau règlement en préparation

Publié le 10 janvier 2014 par Sylvain BRIENT
Exemple de publicités extérieures © DR Exemple de publicités extérieures

Enseignes, pré-enseignes commerciales et panneaux publicitaires ont parfois tendance à envahir les villes et leurs abords au détriment de la qualité du paysage. Pour contrôler ces installations, pourtant nécessaires à l'activité économique et commerciale, la ville avait adopté un Règlement Intercommunal de publicité (RIP) en 1989.

Désormais obsolète et souvent difficile à faire respecter, le RIP doit, conformément aux recommandations du Grenelle de l'environnement, être remplacé par un règlement local de publicités (RLP). Ce document qui sera ensuite intégré au Plan Local d'Urbanisme, permettra à la commune de mieux maîtriser l'affichage publicitaire visible depuis les voies de circulation publiques ou privées.

Pour l'établir, un diagnostic a été menée en 2011 sur toute la ville. Peu d'infractions majeures ont été constatées, toutefois des améliorations notables peuvent être apportées dans le cadre ce RLP.

Les objectifs principaux de ce document réglementaire sont :

  • de réduire l’impact visuel de la publicité
  • de permettre une meilleure intégration des supports dans leur environnement
  • de préserver le patrimoine naturel et bâti et notamment les abords de la Loire et de la Bionne
  • de mettre en place des règles différentes et progressives en fonction de la densité du bâti
  • de la nature de la zone (résidentielle, commerciale, industrielle, artisanale)
  • de prendre en compte la construction de la ligne de tramway,

En lien avec les professionnels, quatre zones on été déterminées ZP0, ZP1, ZP2 et ZP3. Elles sont classées de la plus contraignante à la plus souple.

Ainsi les bords de Loire, de la Bionne, le vieux Bourg sont en ZP0, l'affichage y est très contraint pour conserver la qualité du paysage et du patrimoine. A l'inverse, les grands axes de circulation et les parcs d'activités offrent d'avantage de possibilités.

Pour en savoir plus :

   
Haut de page
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
eZ publish © Inovagora