Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > Résa’est : une première phase d’expérimentation réussie

Résa’est : une première phase d’expérimentation réussie

Résa'est © Droits réservés Résa'est

Au printemps 2018 débutait l’expérimentation de Résa’est. L’objectif était de proposer aux usagers un service de transport à la demande (TAD), modernisé et sur-mesure.

C’est en 1995 que le premier système de transport à la demande voit le jour dans l’agglomération orléanaise par le biais de l’association Aabraysie Développement. Un dispositif simple qui permettait aux Abraysiens habitants les quartiers éloignés des lignes de bus régulières d’être rapprochés « à la demande » sur un simple coup de téléphone. Ayant fait preuve de sa pertinence et de son efficacité, Abraysie’bus est repris et adapté en 2015 par TAO pour devenir Résa’Tao.

Un service qui gagne à être connu

 
Avec environ 3 000 utilisateurs par mois, ce dispositif est en constante progression. Toutefois des améliorations sont possibles puisque le remplissage moyen des véhicules pour une course est d’un ou deux voyageurs.
Des études réalisées par TAO montrent que le service est encore trop peu connu, assez peu pratique et trop contraignant du fait d’horaires fixes, pas toujours adaptés, d’un système de réservation compliqué et d’un défi cit d’information « en temps réel ».

Dès le mois d’avril, des innovations ont ainsi été mises en place, telles que la suppression des horaires de passage fixes ainsi que le délai de réservation. L’utilisation nouvelle de l’application PADAM permet au voyageur d’organiser ses déplacements avec plus de souplesse, de recevoir des informations sur ses voyages de manière suivie et même de suivre l’avancée du véhicule en temps réel...

Un bilan très satisfaisant

 
Le bilan de cette première phase d’expérimentation est très satisfaisant.
L’aisance d’utilisation de ce service ainsi que la possibilité de réserver voire de modifier son trajet à la dernière minute sont très appréciées des utilisateurs, qui ont augmenté d’un tiers.

  Des nouveautés

 
Parce que l’adaptation aux besoins des usagers est au cœur de cette expérimentation, le service proposé a fait l’objet d’évolutions. Ainsi, depuis le 3 septembre 2018, le périmètre du territoire desservi par Résa’est s’est élargi : les communes de Bou, Combleux et Boigny-sur-Bionne se sont ajoutées aux communes de Saint-Jean de Braye, Chécy, Semoy et Mardié.
Il en est de même pour les amplitudes horaires qui passent de 6 h 15 à 19h30 du lundi au vendredi. Les horaires du samedi restent inchangés (7h-19h30).

 

Retrouvez la présentation des Transports à la demande de la réunion publique du 22 mars 2018

Une prochaine réunion se déroulera le jeudi 18 octobre à 18h30 à la salle des fêtes de Saint-Jean de Braye, afin de faire un retour sur le premier bilan d'utilisation Résa'Est. Usagers ou non du transport, tout le monde est convié à y participer.

Haut de page
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
eZ publish © Inovagora