Vous êtes dans : Accueil > La ville > Histoire et patrimoine > Les maires de la ville de 1790 à 1983 > André Larousse : maire de 1792 à 1800

André Larousse : maire de 1792 à 1800

Publié le 30 janvier 2014 par Sylvain BRIENT
Vue de la mairie à travers son portail en 1965. © Ville de Saint-Jean de Braye / Archives municipales Vue de la mairie à travers son portail en 1965.

André Larousse a été maire de décembre 1792 au début de l’année 1800.

Ce maire a été nommé par l’Assemblée le 9 décembre 1792 avec 5 officiers municipaux, 12 notables ainsi qu’un percepteur pour les contributions foncières, mobilières et droit de patente. A partir du ler janvier 1793, les naissances, mariages et décès, c’est-à-dire tout ce qui concerne l’état civil, ont été enregistrés sur des registres séparés et non plus sur un seul comme auparavant.

Une délibération datant de février 1793 est prise pour l’achat du linge au service du culte, au paiement de deux chantres et à la nomination d’un trésorier. Pour faire face à ces dépenses, il a été proposé de vendre 12 ormes répartis dans différents hameaux de la commune.

La période du Directoire qui gouvernait avec l’aide de deux chambres : le Conseil des Anciens et le Conseil des Cinq Cents, a été l’objet d’un « Emprunt forcé » le 27 Nivôse de l’An IV (16 janvier 1796), ce qui a eu pour effet à Saint-Jean de Braye d’imposer 63 propriétaires, Même si nous ne connaissons pas les bases de cet emprunt, nous possédons les noms avec des impositions individuelles variant de 5.000 à 120.000 livres (1 livre = 1 franc de l’époque). On y retrouve plusieurs vieilles familles abraysiennes.

© Groupe Histoire locale du Comité des sages de la ville de Saint-Jean de Braye   

Haut de page
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
eZ publish © Inovagora