Vous êtes dans : Accueil > La ville > Histoire et patrimoine > Les maires de la ville de 1790 à 1983 > Jérôme Lebrun : maire de 1790 à 1791

Jérôme Lebrun : maire de 1790 à 1791

Publié le 30 janvier 2014 par Sylvain BRIENT
Vue aérienne de l'église Saint-Jean Baptiste et du Vieux Bourg en 1950 © Ville de Saint-Jean de Braye / Archives municipales Vue aérienne de l'église Saint-Jean Baptiste et du Vieux Bourg en 1950

La ville qui comptait qui comptait 770 habitants en 1790, n’a pas échappé au mouvement révolutionnaire. Son premier maire, retrouvé dans les archives communales et sur les notes du curé de l’époque, fait mention d’un certain Jérôme LEBRUN, issu d’une vieille famille abraysienne. Il était assisté par quatre Officiers Municipaux.

Ils ont ensemble, en mai 1790, formé une Compagnie de Garde Nationale dans la Municipalité de la paroisse de Saint-Jean de Braye et participé, quelques mois plus tard, à la prestation de serment civique des curés et vicaires de la paroisse, à l’issue de la messe et après le son de cloche, en présence du commandant des volontaires avec leurs armes et des habitants de la commune.

 

Durant ce court mandat et en exécution du décret de l’Assemblée Nationale des 20, 21 et 23 septembre 1790, le territoire de la commune a été divisé en 7 sections :

  • Le Côteau
  • Grasdoux
  • Les Coutures,
  • L’Egoutier
  • L’Orme du Martroi
  • Charbonnières
  • L’Orbette

Des noms que l’on retrouve encore aujourd’hui sur les cartes communales.

Concernant l’enseignement, une école primaire pour les garçons existait déjà au Bourg dans la maison presbytérale. En novembre 1791, il passa le flambeau pour un an, à Louis GANGNEUX ou LEGANGNEUX.

© Groupe Histoire locale du Comité des sages de la ville de Saint-Jean de Braye   

Haut de page
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
eZ publish © Inovagora