Vous êtes dans : Accueil > La ville > Histoire et patrimoine > Les maires de la ville de 1790 à 1983 > Louis Gallouédec : maire de mai 1912 à janvier 1937

Louis Gallouédec : maire de mai 1912 à janvier 1937

Publié le 31 janvier 2014 par Sylvain BRIENT
Louis Gallouédec, maire de 1912 à 1937 © Ville de Saint-Jean de Braye / Archives municipales Louis Gallouédec, maire de 1912 à 1937

Élu maire le 19 mai 1912 après avoir été conseiller municipal pendant plusieurs années, il s’intéressa aux questions scolaires (l’école de la Pomme de Pin porte son nom), financières, aux transports et à la santé.

Sous son mandat furent réalisées l’électrification de la commune et la construction d’un nouveau cimetière.

Le 13 novembre 1921, il inaugura notamment le monument aux Morts de la guerre 1914/1918 dans les jardins situés face à la Mairie et le 4 mai 1929, à, l’occasion des 500ème fêtes de Jeanne d’Arc, le monument commémoratif de l’ancien emplacement du Fort de la Bastille sur la Place St Loup.

En février 1936, constatant que la salle des fêtes de l’époque était devenue insuffisante et difficile d’accès, il prit l’initiative de construire une nouvelle salle des fêtes « digne de Saint-Jean de Braye  ».

Malheureusement, Louis Gallouédec ne pourra assister à l’inauguration du 27 juin 1937. A propos, il déclarait : « Avec la Mairie, les deux écoles, le pavillon des instituteurs, le monument commémoratif de la grande guerre, elle formera un ensemble qui pourra avec le temps devenir –nous l’espérons – un centre de vie communale  ».

Sa carrière professionnelle fut remarquable puisque, après avoir été professeur agrégé d’histoire et de géographie à Orléans puis à Paris, il fut promu Inspecteur d’Académie de Paris pour terminer Inspecteur général de l’Instruction Publique. Il était également Directeur de toute la collection de géographie de la librairie Hachette, auteur de nombreux ouvrages de géographie à l’usage des élèves de l’enseignement primaire et secondaire. Il a également publié de nombreuses études d’histoire et de géographie dans diverses revues ainsi qu’un livre intitulé « La Loire, étude de fleuve ».

Louis Gallouédec décéda le 23 janvier 1937 dans sa propriété de la Motte Fresnaie après une courte maladie et repose désormais au cimetière de Saint-Jean de Braye.

Jean Zay, alors Ministre de l’Education Nationale, assistait à ses obsèques lesquelles, selon ses dernières volontés, furent très simples. « Pas de couronne, une seule fleur sur ma bière, pas de discours, sur ma tombe un nom, deux dates que le temps effacera  ».

© Groupe Histoire locale du Comité des sages de la ville de Saint-Jean de Braye   

Haut de page
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
eZ publish © Inovagora