Vous êtes dans : Accueil > La ville > Histoire et patrimoine > Les maires de la ville de 1790 à 1983 > Marcel Joriot : maire de mars 1971 à mars 1983

Marcel Joriot : maire de mars 1971 à mars 1983

Publié le 3 février 2014 par Sylvain BRIENT
Marcel Joriot : maire de 1971 à 1983 © Ville de Saint-Jean de Braye / Archives municipales Marcel Joriot : maire de 1971 à 1983

Après avoir exercé des responsabilités au niveau départemental et régional dans le domaine sportif, ce jeune retraité devient Maire en mars 1971.

Durant ses deux mandats il continua l’expansion de Saint-Jean de Braye afin d’en faire une ville répondant aux besoins de ses habitants : remembrement des zones agricoles, début de réaménagement du centre-ville, création du complexe sportif du Petit Bois, préservation du Château des Longues-Allées et de son parc devenu public, mise en place des premiers transports urbains en commun, opposition à l’aménagement d’une « voie rapide » sur le canal !

La clinique des Longues-Allées s’est également installée à cette époque.

Ce maire inspiré a beaucoup œuvré dans le domaine scolaire en créant trois écoles maternelles entre 1971 et 1976 (Anne Frank, Château-Foucher et Courtil-Loison), deux groupes scolaires mixtes (Paul Langevin et Jacques Prévert), et en lançant la deuxième tranche du groupe scolaire Louis Petit. Son mandat a également vu la création du second collège Pierre de Coubertin.

Dans le domaine sportif il a présidé à la naissance de la SMOC, issue de bénévoles dynamiques et créé les premiers équipements sportifs de la ville : les terrains de sport, la piscine, les gymnases, le stand de tir.

Le développement de l’action sociale a permis la création en 1972 de la crèche familiale, l’ouverture au printemps 1977 du centre social du Pont-Bordeau dont la gestion a été confiée à l’ASCA. Les personnes âgées n’ont pas été oubliées puisque qu’en 1982 la coordination des services permettant leur maintien à domicile a été créée et avec elle le Foyer de vie Pablo Picasso devenu en 2013 : Foyer Marie-Claire et Claude Chavaneau.

Dans le domaine culturel il a permis à l’école de musique d’intégrer des locaux rénovés, fait la promotion des chemins piétonniers, a rassemblé la population autour de la Fête du Bourg et des Bords de Loire, autour d’un nouveau « Festival Théâtre », ouvert la première bibliothèque bénéficiant d’un personnel professionnel et accompagné  la vitalité de nombreux bénévoles pour développer la vie associative.

Ce n’est donc pas un hasard si le complexe sportif et festif de la rue du Pont-Bordeau porte aujourd’hui le nom d’Espace Marcel Joriot.

© Groupe Histoire locale du Comité des sages de la ville de Saint-Jean de Braye  

Haut de page
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
eZ publish © Inovagora