Vous êtes dans : Accueil > La ville > Histoire et patrimoine > Les maires de la ville de 1790 à 1983 > René Thomas Fauneau : maire de de février 1800 à mai 1811

René Thomas Fauneau : maire de de février 1800 à mai 1811

Publié le 31 janvier 2014 par Sylvain BRIENT
Le Hameau de Bionne au début du 20ème siècle. © Ville de Saint-Jean de Braye / Archives municipales Le Hameau de Bionne au début du 20ème siècle.

Propriétaire à Bionne, il a été nommé par le Préfet en application de la Loi du 28 pluviose de l’an VIII (17 février 1800).

Suite à une circulaire préfectorale du 5 Germinal (26 mars) demandant au Maire de dresser l’état nominatif des Citoyens de leur Municipalité qui ont le droit de voter, une liste de 285 électeurs dont 268 présents et 17 absents a été établie. Aux termes de cette loi, on entendait par « absents pour le Service public » les Généraux, Officiers et Soldats de toutes armes en activité de service.

Une répartition partielle permet de mesurer la densité de la population de cette époque dans les différents lieux-dits : 24 électeurs au Bourg, 21 aux Avaux, 15 aux Coutures, 14 au Poirier Bonneau dont une grande majorité de vignerons.
Concernant cette période du Consulat (1799 à 1804) on trouve dans les archives communales une circulaire adressée le 13 Floréal de l’An X (12 mai 1802) par le Préfet du Loiret sous le signe de la « liberté » et de la « République, une et indivisible » pour recommander aux Maires de faire connaître à leurs Administrés les qualités du Premier Consul.
En 1804 et suite à une demande officielle du Conseil Municipal de 1802, une école primaire (garçons et filles) est ouverte par arrêté du Préfet avec nomination d’un Maître d’école.

© Groupe Histoire locale du Comité des sages de la ville de Saint-Jean de Braye  

Haut de page
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
eZ publish © Inovagora