Vous êtes dans : Accueil > Services municipaux > Culture > Les artistes abraysiens > Emmanuel Gonieaux

Emmanuel Gonieaux

Publié le 22 juillet 2014 par Sophie DIEULOUARD
Emmanuel Gonieaux © Droits réservés Emmanuel Gonieaux

La recherche d'un usage alternatif du crayon à papier caractérise les travaux d'Emmanuel Gonieaux.

«Travailler autrement avec le crayon à papier»

Si le fusain et la pierre noire sont des outils utilisés par Emmanuel Gonieaux, le dessin au crayon à papier reste son moyen principal de création. Néanmoins, l'usage qu'il en fait est singulier. « C'est une vision différente. Ce qui m’intéresse, c'est la vision différente des choses, de faire avec les mêmes outils quelque chose de différent ». En fait, tout dépend du support : ses supports blancs accueillent dessins à la pierre noire et au fusain, et ses supports noirs accueillent ses créations au crayon à papier ou aux crayons de couleur (ci-contre).

Ses dessins permettent « plusieurs lectures différentes ». La lumière, mais aussi le regard porté, déterminent l'aspect de ses dessins : « c'est la lumière extérieure qui détermine le tableau. Cela demande de la curiosité de la part du spectateur, car il doit bouger ».

 

«C'est une découverte fortuite»

Emmanuel Gonieaux découvre un peu par hasard le dessin, en 1995, alors qu'il avait une trentaine d'années.

Sa première exposition abraysienne s'est tenue au Fil d'Ariane, à la fin des années 90, et ses dessins ont été exposés une seconde fois au Château des Longues Allées, il y a quelques années. Il a aussi exposé à Saint-Jean de la Ruelle.

Emmanuel Gonieaux peut mettre jusqu'à un mois pour la création d'une œuvre : « Il faut garder un recul, c'est pour ça que je mets beaucoup de temps à les faire. Je suis très exigeant avec moi-même  ».

 

Retrouvez Emmanuel Gonieaux sur Google +

Haut de page
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
eZ publish © Inovagora