Vous êtes dans : Accueil > Services municipaux > Culture > Les artistes abraysiens > Kat et JN Robin

Kat et JN Robin

Publié le 5 août 2014 par Sophie DIEULOUARD
Kat et JN Robin © Ville de Saint-Jean de Braye / S.Dieulouard Kat et JN Robin

Kat et JN Robin ont suivi ensemble les cours des Beaux-Arts. Aujourd'hui, ils s'illustrent dans des domaines différents, tout en ayant un projet commun : la transmission.

Aquarelle, peinture à l'huile et acrylique font partie des techniques actuellement utilisées par Kat Robin, qui s'illustre aussi dans la sculpture sur pierre et la calligraphie.

Kat Robin a réalisé la toile ci-dessus intitulée "En voilée ". Huile au couteau, cette création est "ancrée dans le moment présent ".

Au début des années 1980, Kat étudie aux beaux-arts, et fait en parallèle partie des artistes abraysiens . Alors qu'elle pratiquait la gouache aquarellée, Odette Wastiaux l'a initiée à l’aquarelle.

Aquarelle, huile, acrylique... Au fil du temps, l'artiste multiplie les techniques de création. Pour ses acryliques, elle exploite les potentialités d'une couleur, qu'elle "décline sous toutes les nuances et de différentes manières ". La création de l'artiste prend différentes formes suivant les saisons : grands formats et sculptures sur pierre l'été, et petits formats (peints ou sculptés) l'hiver.

Quel que soit la technique utilisée ou le format adopté, le fait de peindre est pour Kat Robin  "un moment ancré dans le temps. Une fois que j'ai fini, je ne reviens pas dessus, c'est l'esprit du geste."

 

« La création permet de s'évader, c'est une thérapie, ça recentre »

Enfin, Kat Robin intervient pour le TEMPO avec des ateliers de relaxation par la couleur. "Pour moi, c'est une expérience que j'ai déjà vécue dans le contexte sportif et artistique ".

 

Si JN Robin est aujourd'hui connu pour ses sculptures sur bois, c'est avec la peinture qu'il a commencé : à ses débuts, l'artiste a en effet démarré avec des peintures prenant leur source dans le réalisme : "dans ce genre de tableau, je m'y retrouve ".

La sculpture ci-contre est un mélange de différentes matières : bois, métal, peinture, bronze. A propos de cette pièce illuminée, JN Robin déclare : "j'aime que mes sculptures vivent, je leur apporte donc de l'énergie . J'ai beaucoup d'affection pour cette sculpture ".

Puis il s'est mis mis petit à petit au travail d'une matière plus massive : "Ce [la peinture] n'était plus assez épais, alors je me suis lancé dans la sculpture ".

Depuis 35 ans, la création de JN Robin s'axe donc d'avantage autour de la sculpture sur bois. Ses sources d'inspiration? "ce que je vis ce que je vois. Ça a été les hommes, les animaux, maintenant, c'est les femmes". "La sculpture, c'est un équilibre de vie (...) Je sculpte pour le plaisir avant tout, si ça plait aux autres, c'est la cerise sur gâteau" .

 

Ensemble, Kat et JN Robin ont beaucoup exposé. En 2010, le château de Saint-Jean le Blanc a accueilli la rétrospective de leur 30 ans de création.

Plus localement, des lieux abraysiens traditionnels ou plus inattendus ont abrité leurs œuvres: du Château des Longues Allées au centre de conduite abraysien, en passant par l'hôtel Antares, le couple d'artistes a exposé dans de nombreux "lieux publics et privés du coin ".

Et, bien sûr, difficile de parler de Kat et JN Robin sans évoquer leur projet commun, Art'Braye : "on a crée Art'Braye afin de transférer le savoir pédagogique. Il y a un côté convivial, on prend le temps ". Leur atelier du 106 est aussi le lieu de cours particuliers.

Retrouvez les œuvres de Kat et JN Robin ici , ici , et leur association ici.

Haut de page
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
eZ publish © Inovagora