Vous êtes dans : Accueil > Services municipaux > Prévention Sécurité > L'inhalation de protoxyde d'azote ou "gaz hilarant"

L'inhalation de protoxyde d'azote ou "gaz hilarant"

Publié le 23 janvier 2020
Gaz hilarant © Droits réservés

L’inhalation de protoxyde d’azote ou « gaz hilarant » s'est répandue en France depuis quelques années chez les adolescents et dans les soirées étudiantes.
Attention, si le gaz hilarant, ou protoxyde d'azote, provoque une certaine euphorie, il peut générer des troubles graves de la santé.

Le protoxyde d'azote est légal en France et en vente libre dans des capsules métalliques grises traditionnellement utilisées pour les siphons de chantilly, comme anesthésiant en milieu hospitalier, dans des aérosols d'air sec ou des bonbonnes pour l'industrie. Il est détourné de son usage classique pour ses propriétés euphorisantes.

Cependant, sa consommation n'est pas sans danger. Les effets nocifs sont nombreux : perte de connaissance, risque d’asphyxie, perte de mémoire, hallucination, trouble cardiaque, paranoïa, brûlure...

Pour consulter des informations complémentaires :
- https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A13705

- https://www.calameo.com/books/00579790546158b8262bf

Vous pouvez également consulter des associations d'aide comme :
- l’Association de Santé et Solidarité à La Station 10 Bis Boulevard Rocheplatte à Orléans / 02 38 42 22 01 / www.apleat-acep.com

- sur http://addictovigilance.aphp.fr

Haut de page
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
eZ publish © Inovagora