Vous êtes dans : Accueil > Services municipaux > Prévention Sécurité > La sécurité routière > Fini les oreillettes et la cigarette au volant

Fini les oreillettes et la cigarette au volant

Publié le 8 décembre 2015 par Emeline BARON

Dans le cadre du renforcement de la sécurité routière, de nouvelles infractions ont été inscrites au code de la route au début de l’été. Écouteurs, alcool, cigarette, arrêts et stationnement… Point sur les nouveautés.

Oreillettes, casques et écouteurs sont à présent interdits au volant et au guidon. Que ce soit pour écouter de la musique ou avoir une conversation téléphonique, ces appareils sont dangereux pour la conduite et détournent l’attention du conducteur multipliant le risque d’accident par trois dans le cas d’un appel téléphonique. L’utilisation du Bluetooth reste quant à elle autorisée.

Sanctions relatives aux nouvelles règles

  • Appareil susceptible d’émettre du son

Amende forfaitaire de 135 € et retrait de 3 points au permis (sauf vélo)

  • Taux d’alcoolémie supérieur ou égal 0,2 g/L pour les permis probatoires

Amende forfaitaire de 135 € et retrait de 6 points au permis

  • Fumer en présence d’un mineur

Amende forfaitaire de 68 €, pas de retrait de point

  • Arrêts et stationnements gênants

Amende de 135 €

Autre grande mesure, le passage à 0,2 g/L d’alcool dans le sang pour les permis probatoires. L’alcoolémie au volant représentant la première cause de mortalité chez les 18-25 ans, ce nouveau taux exige en réalité que le jeune conducteur ne boive aucun verre d’alcool. L’amende relative aux arrêts et stationnements gênants (trottoirs, passages piétons, voies vertes, pistes cyclables, portes de garage…) a vu son prix augmenter (135 € au lieu de 35 €). Laurent Gramont, adjoint au chef de service de la police municipale rappelle par ailleurs, qu’il est « interdit et dangereux de stationner sur les pistes cyclables et devant les portes de garage lorsque les parents déposent ou viennent chercher leurs enfants à l’école ». Et pour préserver la santé des plus jeunes, la loi interdit désormais aux conducteurs de fumer en présence de mineurs dans leur véhicule.

Des mesures de prévention locales

Outre les rappels à la loi réguliers effectués par les services de police, des actions sont mises en place à Saint-Jean de Braye, principalement en direction des publics jeunes et seniors. Des interventions sont dispensées auprès des collèges et lycées sur la prévention routière et l’utilisation des deux roues essentiellement. Quant aux personnes âgées, elles ont la possibilité de participer à des séances de code de la route.
La police municipale s’est d’ailleurs récemment équipée d’un kit afin de faire repasser le code aux seniors. « Certains ont leur permis depuis plus de 40 ans, cela permet de les mettre au courant des nouveaux panneaux et réglementations ». Enfin, il est possible de se mettre à niveau et de s’entraîner tout seul sur internet grâce à des quiz gratuits.

Haut de page
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
eZ publish © Inovagora