Vous êtes dans : Accueil > Services municipaux > Prévention Sécurité > Prévention de la délinquance > Délinquance des 13/17 ans : Concilier la sanction et le suivi de proximité

Délinquance des 13/17 ans : Concilier la sanction et le suivi de proximité

© DR

La délinquance des adolescents est du ressort de l’État qui doit assurer la sécurité et rendre la justice, du Conseil Général qui prend en compte la situation sociale du jeune et bien sûr de la commune qui met en œuvre des actions de prévention.

Quand un adolescent commet un délit (dégradation, incivilité, agression), il convient tout d'abord d'examiner sa situation. S'agit-il d'une première fois ou d'une récidive ? Est-il déjà suivi par des éducateurs ? Comment se passe sa scolarité ? Suivant ces éléments, différentes réponses pourront être apportées.

Le Conseil Général en charge de la protection de l'enfance est présent auprès du jeune et de sa famille. Il pourra organiser une rencontre avec des éducateurs si le jeune n'est pas encore suivi, ou proposer un accompagnement comme un chantier éducatif ou une aide à l'orientation. L'objectif de cette prise en charge sera d'accentuer la vigilance autour du jeune et de sa famille pour que la situation ne s'aggrave pas.

La justice a également le devoir de sanctionner. Cette sanction doit avoir une valeur éducative pour le jeune. Elle sera donc adaptée à sa situation. Elle peut aller du rappel à la loi lors d'un rendez-vous avec le juge, à une réparation financière ou par le biais d'heures de mise à disposition, jusqu'à des mesures plus contraignantes comme les Centres Educatifs Renforcés avec des éducateurs de la justice pour les délits les plus graves.

La ville facilite le dialogue

Même si la ville n'a pas de compétence directe pour traiter la délinquance des mineurs, elle ne reste pas inactive. Dans le cadre du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance, piloté par la Ville, le Maire a créé un groupe d'échange consacré au traitement des mineurs délinquants. Ce groupe permet à la ville d'interpeller ces partenaires et de mettre du lien dans les relations entre les différents intervenants. En facilitant la circulation des informations, en étant à l'écoute des parents pour leur permettre de mieux comprendre l'attitude de leur enfant, la ville s’assure qu’un suivi de proximité bénéfique à toute la famille est bien réalisé.

Haut de page
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
eZ publish © Inovagora