Vous êtes dans : Accueil > Services municipaux > Prévention Sécurité > Réussite éducative > Réussite éducative : la mise en oeuvre

Réussite éducative : la mise en oeuvre

Réussite éducative © Phovoir Réussite éducative

Dans Regards de novembre 2015 le dispositif de Réussite Éducative était présenté. Mis en place depuis quelques années pour les élèves des écoles primaires, il a été élargi aux collégiens, en 2015. Concrètement, comment se déroule-t-il ? Réponse ci-après.

Les enfants et ados rencontrent parfois des difficultés dans le cadre de leur scolarité. Décrochage, absentéisme, difficulté de comportement… ils peuvent avoir besoin d’un soutien ponctuel.

Lors de la détection de situations de fragilité, l’établissement scolaire, l’ASCA ou les parents, qui sont en tous les cas avisés et dont l’accord est indispensable, peuvent contacter une Référente de la Réussite Éducative à Saint-Jean de Braye. Une fois le principe validé par les parents et le jeune, les référentes de la Réussite Éducative débutent le suivi, en collaboration avec la famille. « On ne fait pas à la place de, mais on fait avec », expliquent Julie Guéry et Christine Bonnet, référentes, qui suivent 18 collégiens et 12 écoliers.

Un suivi personnalisé

Ce suivi est ultra personnalisé : « Nous sommes vraiment sur de l’individuel, du cas par cas. Le gros de notre travail, c’est de chercher ce qui anime les jeunes, de pouvoir leur montrer qu’ils savent faire des choses, qu’ils ont des compétences. » Ainsi, par exemple, un jeune en décrochage scolaire qui est passionné par le numérique peut se voir proposer un stage de découverte dans ce domaine.
Le travail sur la revalorisation de soi est tout l’enjeu de ce dispositif. C’est pourquoi il gagne en efficacité sur la durée : « ça marche, car les jeunes décident de venir d’eux-mêmes. Nous sommes dans de la proposition et du conseil, mais les jeunes prennent seuls leur décision, accompagnés de leurs parents. Il est aussi important que les parents soient en phase avec nos propositions. Les jeunes dans ce cas sont prêts à mettre en place des choses. Mais ceci prend du temps ».

Un travail en réseau

Convention avec la ville d’Orléans (Passerelle), travail en lien avec un référent de Réussite éducative de Fleury-Les-Aubrais : le travail d’équipe avec de multiples partenaires (MDD, Éducation Nationale, ASCA…) est non négligeable : « C’est toujours plus intéressant de travailler ensemble. Cela permet plus d’échanges constructifs… On a plus d’idées ! »

Haut de page
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
eZ publish © Inovagora