Vous êtes dans : Accueil > Vie Citoyenne > Les Ateliers de travail urbain > ATU Bionne Sainte-Marie > Retour de l'ATU Bionne Sainte-Marie du 19 novembre 2013

Retour de l'ATU Bionne Sainte-Marie du 19 novembre 2013

Publié le 29 novembre 2013 par Sylvain BRIENT
Vue du Data Center d'IBM dans les années 60 - 70. © DR Vue du Data Center d'IBM dans les années 60 - 70.

Le travail sur l'aménagement de l'écoquartier de Bionne Sainte Marie se poursuit. L'ATU du 19 novembre 2013 a réuni plus d'une trentaine de personnes salle Jean-Baptiste Clément. Ces dernières ont assisté à la présentation d'une étude du site réalisée par Angèle Launay, étudiante en architecture ainsi qu'à un point sur le chantier par Bouygues-Immobilier.

Introduction par Bruno Malinverno :

Bouygues-Immobilier va devenir propriétaire des derniers terrains sur Saint-Jean de Braye. Un permis de démolition fait l'objet actuellement d'une demande par la Foncière des régions concernant les bâtiments situés sur Combleux. Selon le demandeur, la Foncière des Régions, le bâtiment se dégrade très vite et est de plus en plus mal fréquenté. Pour des raisons de sécurité et parce qu'ils n'arrivent pas à le vendre en l'état, il est préférable d'envisager sa démolition. Le premier étage est en bon état, mais dès le second l'ensemble des bureaux est dévasté par des squatteurs.

 L'étudiante Angèle Launay, qui a travaillé sur ces bâtiments, précise que la présence d´amiante pourrait remettre en cause cette initiative pour des raisons de coûts importants.

Présentation de l'étude sur le "Data Center" par Angèle Launay 

Cette construction est un acte témoignant de la politique de décentralisation d'après guerre (revitalisation économique des régions françaises) en 1964. Le Data Center est l'oeuvre des architectes Andrault et Parat.

Le choix d'IBM s'est alors porté sur Orléans, entre Nantes et Saint-Étienne, une ville qualifiée à l'époque de "métropole douce en bord de Loire ". Le site est dans un environnement urbain bénéficiant de la proximité du Fleuve. L'entreprise représentait le précurseur de l'informatique qui depuis l'évolution technologique n'a plus besoin d'un stockage aussi important.

La construction a été prévue dès 1964. Présentation du premier plan masse avec plusieurs petits plots à fonctions distinctes. La demeure était conservée. Sur des plans de 1965, on constate une similitude avec le plan actuel avec un dessin de pénétrante prévue à l'est du site le long de la Loire. En 1970, ce projet de pénétrante est abandonné.

En 2010, le site est découpé en plusieurs lots qui détache le foncier du Data center : Énorme monolithe en métal au cœur du bâtiment. Le centre du bâtiment était le cœur de la machine. Le bâtiment est un symbole des 30 glorieuses. Il n'a pas de valeur constructive, mais une valeur esthétique.

 Le site était une canche (déchèterie) avant la construction. La DATA Center a été construit en deux phases de travaux. La seconde tranche a fait l'objet de beaucoup de rumeurs lors de la construction. D'ailleurs le bâtiment s'est légèrement affaissé : à la jonction des deux une différence de niveau est remarquable .

Présentation de la maquette d'un projet de réhabilitation

  • Le qualification du DATA Center en logements (70 ou 90 ?).
  • Accès principal par St. jean de Braye en voiture par le sous sol du bâtiment ou directement au premier pour l'accès piéton dans la cours centrale
  • Le centre du bâtiment est proposé à la démolition pour ressentir les éléments naturels (vents, pluies, lumière..)
  • Patios proposés entre les logements
  • 92 logements répartis en diagonale composés essentiellement de T2
  • Accès handicapés maintenu par un ascenseur et un monte charge proposé de l'autre côté.

Pour en savoir plus :

 

Présentation du phasage Bouygues Immobilier :

  • Tous les permis de construire de la première phase sont accordés sauf celui de la Maison seniors qui est en cours d'investigation auprès de gestionnaires. Cette première phase représente 298 logements sans la résidence seniors de 70 logements.
  • 14 maisons sont proposées.
  • La commercialisation avance correctement, l'acquisition du terrain peut donc se faire courant décembre.
  • Le site peut voir les travaux commencer en janvier 2014 : viabilisation de l'axe nord sud.
  • L'autre zone : pas avant 2015.
  • L'objectif est de faire de ce chantier "un chantier responsable" sur le site (gestion des déchets, bruits, communication, cahier de doléances ...)

Pour en savoir plus :

Haut de page
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
eZ publish © Inovagora