Vous êtes dans : Accueil > Vie Citoyenne > Les Ateliers de travail urbain > ATU Village Oxylane > Compte-rendu ATU Village Oxylane du 25 juin 2013

Compte-rendu ATU Village Oxylane du 25 juin 2013

Publié le 1 juillet 2013 par Sylvain BRIENT
Périmètre du projet Village Oxylane au 25 juin 2013 © Ville de Saint-Jean de Braye Périmètre du projet Village Oxylane au 25 juin 2013

Ce second ATU consacré au projet de Village Oxylane à Saint-Jean de Braye a réuni près d’une soixantaine de personnes. Cette séance de travail était exclusivement consacrée au Plan Local d’Urbanisme et aux évolutions préalables à cette implantation sur le secteur de la Bissonnerie.

Afin d’assister la ville dans sa démarche d’évolution du PLU, le cabinet d’urbanisme Hubert a été engagé. Laurence Hubert, urbaniste a présenté les grandes orientations d'aménagement lors de la réunion animée par Bruno Malinverno, élu délégué à l’urbanisme et aux transports et Dominique Ronceray, élu délégué au développement durable.

Rappel du cadre réglementaire

 Le SCoT ou Schéma de Cohérence Territoriale détermine les orientations d'aménagement sur toute l'Agglomération Orléanaise. Il impose ses obligations aux PLU adoptés dans chaque commune et une continuité des développements sur le territoire. Ce dernier prévoit notamment une évolution urbaine qui devra faire le lien entre le Parc Technologique Orléans Charbonnière et les zones résidentielles de l'Est abraysien. Le PLU ne permet pas aujourd'hui une autorisation d'urbanisme que le SCoT annonce ou prévoit. Il faut donc le faire évoluer. La procédure actuellement en cours est la mise en compatibilité du PLU.

Pendant cette procédure d'évolution des temps de consultation seront organisés (enquête publique et ATU).

Présentation de l'état existant sur le secteur de la Bissonnerie

Sont présentés :

  • Les hauteurs autour  et sur le site,
  • Les cheminements piétons,
  • L’occupation du sol,
  • L’Agriculture - la nature et structure des terres présentent peu d'intérêt  au maintient de culture sur le site. De plus, les exploitations étant éloignées des parcelles concernées elles n'attirent pas l'attention d'exploitants.

Pour en savoir plus :

 

 

Présentation du schéma de cohérence urbaine

C’est une vision de cohérence urbaine parmi d'autres éventualités. Elle assure la possibilité d’intégrer le projet de Village Oxylane dans un futur tissu urbain avec cohérence. Ce schéma doit permettre l'intégration future d'une possible ligne de Transport en Commun en Site Propre, la coulée verte assurant une liaison structurante entre Loire et Forêt, une continuité et un maintien des liaisons douces existantes.

Ce schéma propose notamment de poursuivre l’urbanisation par un quartier résidentiel au dessus de la rue de Frédeville afin d’assurer la « couture urbaine » jusqu’au village Oxylane.

Questions / réponses 

  • Cette hypothèse peut-elle évoluer en zone complètement commerciale ?   
  • Réponse de Bruno Malinverno : Ces hypothèses sont sur du très long terme. Le schéma de cohérence urbaine ne fige rien. Seule la procédure en cours figera le périmètre du village actuellement en projet. Si dans 20 ans les élus décident de maintenir une zone agricole entre le village et le quartier Frédeville actuel, ils pourraient tout à fait l’envisager. (Le projet ne touche que 2ha d’espace agricole. Le reste pour le moment n’est pas concerné).
  • Avec ce projet, le paysage du quartier sera complètement bouleversé ! Cela ne vous dérange-t-il pas ?  
  • Réponse de Bruno Malinverno : Le paysage de Saint-Jean de Braye depuis 20 ans est régulièrement bouleversé, comme lorsque le quartier de la Picardière a été réalisé dans le secteur.  
  • Selon un rapport de l'Etat, il faudrait diviser par 4 l'imperméabilisation des sols dans la Région Centre et préserver ceux à qui ont vocation agricole.  
  • Réponse de Bruno Malinverno : Nous devons effectivement lutter contre l'étalement urbain. Les terrains construits là ne peuvent l'être hors de l'AgglO comme à Mardié, Fay-aux- Loges ou plus loin encore. Puisque nous sommes directement reliés à la ville centre d’Orléans, c'est même un devoir pour Saint-Jean de Braye d’œuvrer pour que les constructions se fassent  dans l’agglomération et ainsi lutter contre l’étalement urbain. Ce qui ne nous empêche pas d’agir concrètement pour le maintien et le développement des exploitations déjà implantées sur les zones agricoles, qui sont elles, clairement identifiées au PLU. Car je vous le rappelle, les terrains de la Bissonnerie n'ont plus vocation agricole depuis 30 ans.
  • Il faut préserver les zones agricoles dans l'AgglO
  •   Réponse de Bruno Malinverno :  Comme je viens de l’expliquer, ce projet contribue à la lutte contre l'étalement urbain et encore une fois le site n’a plus vocation agricole depuis longtemps.  
  • Réponse de Dominique Ronceray : La zone agricole de Saint-Jean de Braye couvre près de 184 ha, elle regroupe aujourd’hui six agriculteurs sur les zones Agricoles, identifiées ZA au PLU. La ville s’est engagée à maintenir les surfaces agricoles dans les zones appropriées. En septembre nous espérons assurer l’implantation d’un nouvel exploitant sur les terrains agricoles récemment acquis par la ville.
  • Pourquoi nous ne pouvons pas urbaniser nous particuliers ?
  • Réponse de Bruno Malinverno :  La procédure en cours ne peut porter que sur le projet qui la justifie et ne peut qu'être limitée à son périmètre. En revanche, d'autres procédures, celle notamment dite de modification du PLU permettent de faire des ajustements sur divers points et secteurs de la commune. Si nécessaire cela pourra être envisagé lors de modifications dans les années à venir.

Présentation de l’Orientation d'Aménagement et de Programmation

Le projet présenté est une proposition qui sera finalisé pour le prochain ATU. Il intègre la prise en compte des cheminements piétons, la ligne haute tension, la Tangentielle…Cette orientation imposera des principes pour les autorisations d'aménagement futurs.

Prochain ATU le 1er octobre à 20h30

 

 
Haut de page
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
eZ publish © Inovagora