Vous êtes dans : Accueil > Vie Citoyenne > Les Ateliers de travail urbain > ATU Village Oxylane > Village Oxylane, le sport au service de l’emploi

Village Oxylane, le sport au service de l’emploi

Publié le 5 février 2013 par Sylvain BRIENT
Exemple d'aménagements d'un village Oxylane © Oxylane Exemple d'aménagements d'un village Oxylane

Près de 240 emplois dans des postes à tous niveaux de qualification et dans des secteurs variés seront créés par l’installation d’un village Oxylane à Saint-Jean de Braye. Ce projet commercial porté par le groupe Oxylane-Décathlon sera le premier à voir le jour en région Centre.

Initiée en 2007, l’installation d’un village Oxylane sur le territoire de la commune a connu une étape importante le 21 décembre dernier avec la vente, par la Ville, au groupe Oxylane de plus de 7ha de terrains dans le secteur de la Bissonnerie. Complétés par d’autres terrains de l’Agglo et des acquisitions auprès de particuliers, le village s’implantera sur une surface totale de 15 ha le long de la Tangentielle et à proximité de la RN 152 et du Parc Technologique Orléans Charbonnière (PTOC). Certifié Haute Qualité Environnementale, le site comprendra plus de 8ha d’espaces verts paysagers intégrant des parcours (jogging, VTT, rollers…) et des équipement sportifs en libre accès (terrains multisports, prairie ludique…). Des atouts dont ne disposent pas forcément d’autres activités économiques qui auraient pu voir le jour sur cette zone.

Une dynamique économique et sportive

Représentant, pour le groupe Oxylane, un investissement d’environ 30 millions d’euros, le village proposera une nouvelle offre de commerces et de services exclusivement dans le domaine du sport, des loisirs et du bien-être. Il s’organisera autour d’un magasin Décathlon d’environ 5000m² et d’autres activités (foot en salle, fitness, escalade…) ainsi que des services tels que de la garde d’enfants, la location de matériel sportif…La recherche par Oxylane de partenaires locaux est en cours pour finaliser ces implantations. L’un des principaux intérêts de ce projet est d’apporter une dynamique économique et commerciale supplémentaires pour la ville et l’agglomération. La création de près de 240 nouveaux emplois constituant un élément essentiel en cette période économique difficile.

Oxylane : sur quels terrains ?
Depuis une trentaine d’années la zone de la Bissonnerie n’est plus classée au plan local d’urbanisme en terrains agricoles mais en zone à urbaniser (2AU). Dans l’éventualité d’une extension du PTOC, une ZAD, zone d’aménagement différé a même été créée le 12 mars 1999 pour permettre uniquement l’installation d’activités économiques. Actuellement, Saint-Jean de Braye compte environ 145 ha de zones agricoles ( ZA au PLU ) exploitées à 76% . Des terres et une activité agricole péri-urbaine que la Ville s’est engagée à préserver dans les années à venir.

Un site de Haute Qualité Environnementale

Parmi les principes retenus pour l’aménagement du site, on peut noter un accès unique des véhicules par l’avenue de Verdun (RD 2152) et la création d’un accès piétons / vélos par le chemin de la Binoche. Pour réduire les potentielles nuisances sonores sur les riverains, Ies zones de stationnement (environ 1100 places) seront implantées le long de la Tangentielle, tandis que les bâtiments commerciaux seront placés en bordure ouest du site. Une partie importante des zones boisées existantes, notamment en limite des habitations, seront conservées et complétées par une ligne de merlons paysagers. De nouvelles plantations (arbres et bosquets) seront faites le long de la Tangentielle et deux bassins de rétention des eaux de pluie seront créés. Enfin, l’ensemble du site sera clôturé et sécurisé. Ouverture prévue au deuxième trimestre 2015.

Haut de page
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
eZ publish © Inovagora