Vous êtes dans : Accueil > Vie Citoyenne > Ville jardin, ville durable > Le SEL « Abrayliens » : le nouveau système d'échange local

Le SEL « Abrayliens » : le nouveau système d'échange local

Publié le 12 août 2014 par Sophie DIEULOUARD
Eliane et Véronique sont membres d'Abrayliens, le SEL abraysien © Ville de Saint-Jean de Braye - S.Dieulouard Eliane et Véronique sont membres d'Abrayliens, le SEL abraysien

En 2013, un groupe d'habitants abraysiens s'est réuni dans le cadre du projet Ville Jardin Ville Durable, pour réfléchir ensemble à la création d'un SEL à Saint-Jean de Braye. L'association est aujourd'hui créée. L'occasion de rencontrer deux participantes, Éliane et Véronique, et d'en savoir plus sur ce système alternatif.

1) Qu'est-ce qu'un SEL ?

Le SEL est un système alternatif à la monnaie : les adhérents peuvent s'échanger des biens et services sur la base d'une monnaie parallèle, appelée abrayliens : 1 abrayliens équivaut à une minute.
Éliane: « C'est un système où il y a de l'échange, de l'ouverture, de la convivialité, de la relation humaine. C'est un système simple et abordable  »
Véronique : « Ce sont des échanges de service sans contrepartie financière »

 

2) Pourquoi vous êtes-vous engagées dans le SEL ?

Éliane : « Pour créer du lien dans la gratuité  »
Véronique : « C'est un système d'échange qui m'a paru positif dans la mesure où il n'y a pas d'argent qui rentre en ligne de compte  »

 

3) Quelles sont, par exemple, les compétences et les savoirs que vous pourriez mettre à profit ?

Éliane : « Je pourrais proposer des bases de couture à la machine. En contrepartie, je pourrais demander que l'on me répare mon vélo  »
Véronique : « Je pourrais proposer de faire du petsitting. Je pourrais aussi proposer une aide administrative.  En contrepartie, mes demandes seraient de l'aide au petit bricolage »

 

4) Et pour les personnes qui pensent n'avoir rien à offrir ?

Éliane: « Les offres sont très simples et c'est cela qui fait  la richesse de chacun ». « Le bouche à oreille lors des rencontres mensuelles ou les permanences " amèneront les personnes à "découvrir leur potentiel "».

 

5) Où en est le SEL Abrayliens ? Comment en faire partie ?

Véronique : « L'association est créée, toute personne qui le souhaiterait peut adhérer. Il faut juste payer la cotisation annuelle de 5 euros. Le plus difficile , c'est de franchir le pas. Mais qu'est-ce qu'on risque ? Il n'y pas d'engagement financier. Il n'y a que du positif, des compétences à offrir et à recevoir »

 

Vous êtes intéressés?

Les membres de l'association Abrayliens vous donnent rendez-vous :

  • sur leur stand au forum des associations le dimanche 7 septembre prochain
  • lors de leurs permanences tous les deuxièmes samedis du mois à la maison de la ville associative, de 10h30 à 11h30
Haut de page
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
eZ publish © Inovagora