25 novembre : Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Le 25 novembre a été décrétée Journée Internationale de lutte contre les violences à l’égard des femmes. Dans ce cadre, la Ville de Saint-Jean de Braye souhaite rendre visibles les violences faites aux femmes et prévenir en communiquant les numéros d’aide.

Rappel des chiffres marquants

  • Dans le monde, 35 pour cent des femmes ont subi au moins une fois des violences physiques et/ou sexuelles de la part d’un partenaire intime, ou bien des violences sexuelles de la part d’une autre personne. Ce chiffre ne tient pas compte du harcèlement sexuel. Certaines études à l’échelle nationale montrent que cette proportion peut atteindre 70 pour cent des femmes et que les taux de dépression, d’avortement et de contamination par le VIH sont plus élevés chez les femmes ayant subi ce type de violence, par rapport aux femmes qui ne l’ont pas subi [source].
  • Les appels aux numéros d’urgence ont été multipliés par cinq dans certains pays du fait de l’augmentation du signalement de violences de la part du partenaire intime liées à la pandémie de Covid-19. Les restrictions en matière de déplacements, l’isolement social et l’insécurité économique augmentent la vulnérabilité des femmes du monde entier face à la violence subie chez elles [source].
  • En septembre 2020, 48 pays avaient intégré la prévention et la réponse à la violence à l’égard des femmes et des filles à leurs plans de lutte contre la COVID-19 et 121 pays avaient adopté des mesures pour renforcer les services aux victimes de violences durant cette crise mondiale. Pourtant il est urgent d’accomplir davantage d’efforts en ce sens [source].
  • Chaque jour, 137 femmes sont tuées par un membre de leur famille. On estime que sur les 87 000 femmes qui ont été intentionnellement tuées en 2017 dans le monde, plus de la moitié (50 000) l’ont été par un partenaire intime ou un membre de leur famille. Plus d’un tiers (30 000) des femmes intentionnellement tuées en 2017 l’avaient été par leur partenaire intime actuel ou par un ex-partenaire [source].

Plus d’informations sur ONU Femmes

Pour lutter contre ces chiffres, des numéros d’aide sont à garder en tête :

  • 3919 : Ligne de Violences Femmes Info, disponible 24h/24h, 7j/7, gratuit et confidentiel
  • 115 : Hébergement d’urgence
  • 17 ou 112 : Police Nationale
  • 15 : Samu
  • 114 : Numéro de secours pour les personnes sourdes ou malentendantes, il peut également servir par SMS dans une situation où il est impossible de parler.
  • https://www.service-public.fr/cmi : Service de tchat avec la gendarmerie

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×