Journée de l’Europe

A l’occasion de la Journée de L’Europe, ce jeudi 9 mai, retrouvez ci-dessous la déclaration de Vanessa Slimani, Maire, Conseillère départementale :

«Tenter, braver, persister, persévérer, être fidèle à soi-même, prendre corps à corps le destin, étonner la catastrophe par le peu de peur qu’elle nous fait, tantôt affronter la puissance injuste, tantôt insulter la victoire ivre, tenir bon, tenir tête ; voilà l’exemple dont les peuples ont besoin, et la lumière qui les électrise.»

Cette citation de Victor Hugo, dans « Les Misérables » a été mise en exergue par Christiane Taubira dans son ouvrage « Murmures à la Jeunesse ». Elle élève le débat, elle appelle à trouver, à travers l’histoire, les raisons de défendre les valeurs de notre société.

Nous avons commémoré hier la capitulation de l’Allemagne nazie le 8 mai 1945. C’est un signe fort que dès le lendemain nous célébrions la Journée de l’Europe, puisque le 9 mai est la date anniversaire du discours historique de Robert Schuman en 1950, alors ministre français des Affaires étrangères. Robert Schuman proposait une nouvelle forme de coopération politique pour l’Europe qui rendrait impensable toute guerre entre les nations du continent. C’est le point de départ de la construction européenne. Depuis lors, 74 ans se sont écoulés, 74 années de paix et de réconciliation sur le continent européen, les nombreux jumelages européens l’illustrent.

Mon propos aujourd’hui est tout particulièrement orienté vers la jeunesse, vers l’avenir qu’elle représente, par sa capacité à penser ce monde qui vit des jours graves avec la guerre déclarée par la Russie à l’Ukraine, avec le conflit israélo-palestinien ravivé depuis le 7 octobre.

La solidarité européenne, face à ces conflits, ne doit pas être mise à l’épreuve. Elle doit, au contraire, se manifester fortement. La montée des populismes, le repli nationaliste, l’antisémitisme nous alertent. L’Union européenne doit être à la hauteur des enjeux, s’affirmer comme la grande puissance publique qu’elle peut être pour garantir les coopérations, la paix et l’amitié entre les peuples et peser à l’échelle mondiale.

Si d’aucuns veulent voir disparaître l’Europe, nous affirmons au contraire qu’elle a toute légitimité. Notre Europe doit constamment s’affirmer, être une force engagée dans tous les domaines pour faire face aux crises et peser dans l’équilibre du monde.

Personne n’ignore que le 9 juin se dérouleront les élections européennes. Abraysiens, Français, Européens, nous avons notre avis à donner pour que l’Europe soit à la hauteur des enjeux, affirme une véritable identité, fasse entendre sa voix et lutte contre tous ceux qui briguent l’hégémonie par un régime dictatorial.

Ces jours derniers, j’ai remis leur première carte électorale aux jeunes Abraysiennes et Abraysiens qui venaient d’atteindre leur majorité. Je forme le vœu qu’ils soient convaincus de l’utilité de leur prochain vote. Ils auront en mémoire leur première participation, celle d’un vote européen de première importance, d’un vote qui aura participé à la paix et à l’entente entre les peuples.

Vive la jeunesse européenne !
Vive l’Europe !

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×